Les audacieuses

Informations

Ahava Soraruff

Roman

Livre au prix de 18,50 euros

Mon avis

Bien souvent, une amitié peut changer le court d’une vie. Malgré leur classes sociales différentes et leurs caractères à l’opposé, Tennessee, Bérénice et Zola se sont découvertes et ont apprises à se détester puis à s’aimer.


C’est à trois qu’elles ont découvert le monde et c’est ensemble qu’elles ont tout traversé, entre amour et désillusion, entre grandes joies et petits malheurs de jeunesse.
Les audiacieuses, ce fameux nom de groupe, ce fameux cercle l’est à unis comme séparé, l’est a aidé comme détruites. Avec celui-ci, et les défis qui en découlent, Zola a arpenté les failles puis le bonheur de l’amour, Bérénice à connu le sentiment d’être aimé et Tenneesse elle, a appris à ne pas être qu’un physique, et a se sentir libre malgré son lourd passé.


Elles se sont soutenu, peut-être un peu trop, peut-être pas comme il fallait à cette dure période qu’est l’université. Période où tout paraît trop loin, trop grand et intouchable. Période où nous ne sommes pas encore complétement nous-même.
Dans ce roman, deux périodes se chevauchent, mélangeant adolescence et âge adulte, mélangeant vingt et trente ans, mélangeant première puis seconde rencontre entre nos audacieuses.

Je vous avoue que j’ai tout particulièrement dévoré ce livre. Au début, il a fallu s’accrocher pour bien comprendre l’histoire avec ces différents personnages et ces deux périodes, mais au fur et à mesure, c’est cela qui apporte un petit plus au livre. Le fait d’avoir deux périodes différentes permet de suivre nos audacieuses ; de découvrir avec elles leur rencontre, et de constater ce qu’elles sont devenues dix ans plus tard : comment elles ont évolué et surtout, comment elles en sont arrivées là : brisées par leur jeunesse.


A la différence des autres lectrices, j’ai beaucoup aimé le personnage de Tennesse. Il s’avère que malgré sa carapace, c’est une jeune fille très touchante qui se cache derrière. Il faut apprendre à la découvrir et à la comprendre pour savoir pourquoi elle est comme cela, toujours sûre d’elle.
Et je vous avoue qu’à la fin du livre, cette jeune fille m’a fait versé quelques larmes.
Alors derrière l’insouciance de Zola, la naïveté de Bérénice et l’audace mêlée à la fragilité de Tennessee, vous découvrirez les travers de l’amitié à l’adolescence.


Je tenais à remercier encore une fois l’auteure ainsi que les Éditions City pour leur confiance ainsi que pour l’envoi de ce livre, qui fut une très belle découverte. Et, bien évidemment, je vous conseille à toutes et à tous, autant que vous êtes à vous plonger dans cette histoire aussi belle que sombre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s