Croire au bonheur

Livre de : Ingrid CHAUVIN

Mon avis

La perte d’un enfant ne devrait jamais exister. C’est une douleur que je ne peux raconter, mais que je peux comprendre. Pourtant, il faut se relever. Prendre son temps, mais se relever tout de même, dès qu’on s’en sent capable, parce qu’il parait que la vie est un roman plein de surprises. Ingrid Chauvin est l’exemple même de la femme battante. Elle est cette personne qui malgré la cruauté de ce monde, ne perçoit que les lueurs d’espoir qui s’y cachent. Je ne peux qu’admirer cette femme qui, avec toutes les épreuves plus difficiles les unes que les autres, n’a jamais baissé les bras. Ça n’a probablement pas été facile tous les jours, mais grâce à sa force, et son entourage, elle est parvenue à chercher le bonheur autour d’elle, parce qu’elle y croit. Vraiment. Passionnément. La vie est dure, certes, mais parfois, elle peut être belle. Après la pluie vient le beau temps, comme on dit. C’est plus qu’une pluie qui est tombée sur Ingrid Chauvin, et pourtant, le beau temps lui, est arrivé. Tom a pointé le bout de son nez et a rendu la vie de ses parents encore plus passionnante.  

Dans ce roman, Ingrid Chauvin raconte comment elle a pu sourire à nouveau. Sans mentir. C’est un réel sourire qui s’est tiré sur son visage lorsqu’elle a découvert ces deux barres sur le test. On suit avec elle toutes les étapes de cette grossesse. De l’annonce à elle-même, de l’annonce à sa famille, de l’attente jusqu’à de la rencontre avec ce bout de chou.

J’ai été réellement touchée par ce livre qui ne peut que motiver, et qui ne peut que faire sourire les personnes qui ont parfois perdu le gout de la vie. J’aime Ingrid Chauvin pour ce qu’elle fait, mais aussi pour tout ce qu’elle est, au fond.

Tous nos jours parfaits

Livre de : Jennifer NIVEN

Mon avis

Il y a des jours où la vie ne nous sourit pas. Et puis il y a des gens à qui la vie ne sourit jamais. Violet a perdu sa sœur il y a peu, et depuis, elle se retrouve comme plongée au fond d’un trou noir, sans échelle pour pouvoir remonter à la surface. Si ce n’est sur le toit de son lycée. Elle y retrouve Finch, là-haut, le « fêlé » de la classe. Celui qui, rejeté par tous ; se sent différent, et devient instable.

Ils avaient tout pour fuir cette vie maussade, et pourtant ils ont décidé de l’affronter ensemble, main dans la main. Ils ont appris ce que c’était que de croquer la vie à pleine dent. Ils ont découvert ce que signifiait « prendre du plaisir à observer la nature qui nous entoure ». Ils ont appris à s’observer eux-mêmes et à savoir ce qu’ils étaient réellement. Et ils se sont aidés mutuellement, malgré les failles qui persistaient au fond d’eux.

Mais est-ce assez pour reprendre goût à la vie ?

Le silence de Mélodie

Livre de Sharon M. DRAPER

Mon avis :

Mélodie. Qu’elle jeune fille. Si tu savais à quel point tu m’as touché.

Tu as fait de ta différence une force.

Depuis petite tu n’as cessé de te battre face aux regards des autres.

Tu as beau être dans un fauteuil roulant. Tu as beau avoir besoin d’aide pour manger, pour t’habiller. Tu as beau ne pas savoir marcher, courir, parler, et tu as beau avoir 11ans, tu penses. Beaucoup. Enormément. Bien plus que tous les autres.

Tu es d’un courage, d’une force mentale, d’une intelligence suprême.

Tu es tout simplement épatante Mélodie.

Tu as montré à tout le monde, à toute ta classe, à tout ceux qui doutaient de toi, ce dont tu étais capable. Tu les as rendus plus fort, parce que tu l’es toi-même.

Tu sais, plus d’une fois, tu m’as fait sourire. Ta franchise m’a fait rire, et ta persévérance m’a émue.

Alors merci pour cette magnifique leçon Mélodie.

Trilogie – 50 nuances de Grey

Livres d’E.L James

Mon avis :

Christian. Je serais tentée de t’appeler « monsieur Grey ». Mais il me semble que ta vie a changé.

Je t’ai haie, tu sais, autant que je t’ai aimé.

Tu m’as dégouté, intrigué, puis passionné.

Ta foutue apparence m’a rendue dingue plus d’une fois. T’es un putain de maniaque du contrôle, t’es complétement déjanté.

Mais au fond, ce n’est qu’un masque que tu portes. Un masque qui te protège de ton passé, qui te rend plus fort. Mais ne serait-ce pas qu’une illusion ?

Jusqu’à ce qu’une jeune femme débarque à quatre pattes dans ton bureau, tes 50 nuances de folies ne plaisaient que de l’extérieur.

Tu étais dominant, elles étaient soumises. Ça te plaisait. Tu aimais ça, te les taper au lit. Tu aimais qu’elles soient de petites brunes, soumises comme celle de tes souvenirs. Ça te rendait plus fort. Cette fois-ci, tu pouvais enfin tout contrôler. Tu avais enfin l’opportunité de te rattraper sur ton passé.

Dominant, tu jubilais. Mais n’étais-ce pas seulement une question d’habitude ? Tu ne connaissais que ça, finalement. La domination.

Mais Ana, tu es arrivée, affalée devant son bureau. Et ton insouciance lui a transpercé le cœur.

Jamais tu n’aurais pensé que le mode de vie de Christian existait vraiment. Et pourtant, tu as foutu le nez dedans. Tu as tenté d’y échapper, ça ne te disait trop rien. Mais tu l’avais dans la peau. Tu ne pouvais pas t’en défaire.

Vous avez essayé tous les deux. Ana de prendre goût à cette vie si hors-la-loi, et Christian à changer pour elle. Tu avais compris qu’elle serait celle qui te permettrait d’évoluer et de voir grand.

Ana a su voir en toi tes failles, tes doutes et tes peurs. Mais elle a aussi découvert le cœur immense que tu avais, et tout l’amour que tu étais prêt à donner.

Les quatre filles du docteur MARCH

Informations

Louisa May Alcott

Roman

Livre au prix de 7 euros

Mon avis

« Car l’amour peut détruire la peur, et la reconnaissance vaincre la fierté »

Vous m’avez ouvert les portes de votre jardin secret. Vous m’avez offert une année de votre vie. Vous m’avez fait sourire, rire parfois. Vous m’avez ému, et vous m’avez fait aimer. Je vous ai aimé.

Vous m’avez appris ce qu’était l’Amérique au XIXe siècle. Vous m’avez prouvé qu’il fallait arrêter de se plaindre parce que vous, jamais vous ne vous plaigniez et ce malgré les évènements. Malgré votre père appelé au front, malgré la maladie. Malgré les épreuves du quotidien finalement.

Grâce à toi Jo, j’ai appris à rire pleinement. Grâce à ta sœur Meg, j’ai appris qu’on a beau rêvé de plein de belles choses, le meilleur reste chez nous, entouré de notre famille. Grâce à Amy, ma superbe artiste, j’ai compris qu’il fallait revenir à l’essentiel et laisser l’orgueil de côté. J’espère au fond que toi aussi, tu l’as compris. Et puis grâce à Beth, j’ai appris que la timidité ne devait pas prendre le dessus sur ce qu’on est réellement.

Alors merci les filles, car c’est une belle leçon de vie que vous m’avez partagée là.

Emma dans la nuit

Informations

Wendy Walker

Thriller

Livre au prix de 7,60 euros

Mon avis

Il y a 3ans, tu as disparu avec ta sœur, Emma. Elle était un modèle pour toi ; celle que tu aurais toujours voulu être. Pendant plus de trois ans, les enquêteurs ont cherché à savoir où vous vous trouviez : si vous vous étiez enfuies, si vous aviez été enlevées, ou même tuées. Toutes les pistes ont été envisagées, sans trouver de réponses à toutes les questions. Et puis aujourd’hui, Cassandra, tu es revenue. Mais seule. Sans Emma. Tu te retrouves chez toi, après de longues heures de marche, enlacée dans les bras de ta mère que tu as pourtant détestée, avant. Et puis, tu nous racontes. Tu nous racontes Emma, partie de son propre grès. Tu nous racontes cette voiture. Tu nous racontes ces inconnus, cette île abandonnée dans laquelle vous étiez emprisonnées. Tu nous racontes tout, dans les moindres détails. Chaque année, chaque mois, chaque jour, chaque heure et chaque minute. Tu nous dis qu’Emma est restée là-bas ; que tu as dû t’enfuir seule, car ensemble vous ne pouviez pas. Et tu nous dis qu’on n’a d’autre choix de la retrouver. Vite. Tout de suite. On ne doit plus attendre. On a déjà trop attendu.

Ce thriller est très envoutant, et magnifiquement bien ficelé. Rien n’est mit de côté. L’auteur à fait preuve d’une imagination hors norme. A tel point que s’en était presque déroutant à certains moments. Jamais je ne me serais attendue à cette fin. C’est plus qu’époustouflant.

Ta peau contre la mienne

Informations

Flore Valier

romance

livre au prix de 14,90 euros

Mon avis

Qui ne rêverait pas d’être à la place de Roxane, simple éditrice qui va, sans le savoir, séduire LE footballeur ?

Il n’était parti que pour lui raconter sa vie. Elle n’était parti que pour la retranscrire. Mais la vie fait parfois bien la choses. Et il s’avère qu’au fur et à mesure, l’écriture de cette autobiographie ne devenait plus qu’un prétexte pour leur permettre de se voir.

On assiste à cette alchimie entre les deux, à cette connexion qui se veut inévitable. Ils ont l’obligation de rester professionnel, mais quelque chose fait qu’ils n’y arrivent pas. Ensemble ils ne contrôlent plus rien, ensemble ils ne forment qu’un.

Elle n’était censée n’être que son éditrice. Aujourd’hui, elle est devenue celle qui le rend heureux à chaque instants.

Moi qui ai pourtant beaucoup de mal avec les histoires d’amour tout beau tout rose, j’avais cette furieuse envie de lire une romance. J’ai mis du temps à le terminer, non pas qu’il soit long mais justement, c’était trop fleur bleu pour moi. Et pourtant, au fur et à mesure,je me suis surprise à apprécier cette lecture. En même temps, l’interdiction rend les choses encore plus folles.

La vie est belle et drôle à la fois

Informations

Clarisse SABARD

roman

Livre au prix de 8,50 euros

Mon avis

Pour certains, Noël est attendu avec impatience. Pour d’autres il n’est simplement pas envisageable de penser à cette fête. C’est le cas de Léna qui a horreur de Noël et qui préfère voir ce jour comme habituel.

Mais après maintes et maintes essais, et après avoir rusé, la mère à Léna les a convaincu, elle et son frère de venir passer les fêtes à la maison.

Nos deux compères s’attendaient à une annonce dès plus folle, comme leur avait annoncé leur mère quelque jours plutôt par mail. Cependant, la seule chose qui les accueillait dans leur maison d’enfance, c’était un mot de leur mère disant qu’à son âge, elle devait réaliser les rêves qu’elle avait toujours souhaité.

Léna se retrouvait donc contrainte de rester bloquée, entourée par le reste de sa famille pour fêter Noël.

Elle était à mille lieux d’imaginer ce qu’elle allait découvrir en remettant les pieds là où elle avait vécu.

Il arrive que bien souvent, les réunions de famille fassent éclater les souvenirs les plus enfouis en nous.

J’ai trouvé cette histoire très jolie. On découvre en même temps que Léna ce lourd passé qu’elle avait elle-même effacé de sa vie. J’ai cependant était un peu déçu de ne pas retrouver la magie de Noël. Le seul fait est que l’histoire se déroulait juste à cette période là.

Avec des si et des peut-être

Informations

Carène Ponte

Roman

Livre au prix de 7,50 euros

Mon avis

« Tout ce temps passé à me demander ce qui aurait pu être, c’est autant d’excuses pour ne pas assumer celle que je suis. »

Avec des si, on peut réécrire beaucoup de choses. Avec des si, on pourrait réécrire le monde, à notre façon. On pourrait construire celui qui nous plaît, celui dans lequel nous nous sentons le mieux. Malheureusement, la réalité nous rattrape bien plus vite que nous l’aurions souhaité, et nous retombons dans cette vie, qui se veut presque imposée.

Pour Maxine, professeur de Français, le conditionnel fait parti de sa vie. Elle aime imaginer son monde à elle. Elle aime prendre du recul sur sa vie et se dire « et si j’avais plutôt fait comme cela ». Enfin, elle aime.. Aimer est un bien grand mot.

Mais à trop se concentrer sur la vie qu’on aurait aimé avoir plutôt que sur celle que l’on a, on risque de s’y perdre.

Et Maxine s’est complétement perdu.

Cette lecture à été plus qu’étonnante. Je ne m’attendais absolument pas à ce que l’histoire prenne un tournant comme celui-ci. Et j’avoue que j’ai été agréablement surprise. C’est un livre qui m’a beaucoup plu, et qui au delà de tout ça, m’a fait comprendre que, moi qui aime le conditionnel, les si ne nous permettent que très rarement d ‘évoluer, et qu’au contraire, à trop l’utiliser, il risque de nous faire perdre de vue la chance que nous avons.

« On ne maîtrise pas tout, et à se demander tout le temps ce qui aurait pu être, on en oubli de vivre »

2020…

En ce premier janvier, il est grand temps de dire au revoir à 2019 afin d’accueillir l’année 2020 comme il se doit.

2019 à été une année riche en grande découverte. C’est l’année où je me suis lancée sur ce blog ainsi que sur mon compte Instagram. Grâce à cette merveilleuse année, j’ai appris ce que c’était de réellement partager nos émotions et sentiments rencontrés lors de nos différentes lectures.

Alors comme vous vous en doutez, 2019 à été une année riche en lecture. De bonnes, comme de mauvaises.

Je retiendrais évidemment la trilogie « Léger comme une plume », de Zoé Aarsen. Jamais je n’avais essayé de trilogie. J’avais peur de me lasser. Et puis, jamais je n’avais essayé de roman qui se rapprochait du surnaturel. J’avais peur de ne pas accrocher. Et pourtant, quel coup de coeur !

Je retiendrais aussi de cette année la découverte de la grande Lisa Gardner avec « Le saut de l’ange » ainsi que « Sauver sa peau ». Des romans policiers plus qu’éprouvant et si bien ficelés.

J’aimerais vous reparler de Agnès Martin-Lugand avec « La vie est facile ne t’inquiète pas » qui bien évidemment, est incontournable ici. Qu’elle plume. C’est l’une des rares auteures qui arrive à me faire verser une (plusieurs parfois, je l’avoue) larme(s).

En parlant de larmes, comment passer à côté de « Pars avec lui », de Agnès Lédig. Mon premier livre d’elle, et qu’elle découverte. C’est un roman qui m’a bouleversé plus que je ne l’aurais imaginé.

Et puis, je retiens aussi Karine Giebel qui m’a fait découvrir cette sensation d’angoisse en lisant un livre, avec « Juste une ombre » ou encore « Les morsures de l’ombre ». Évidemment, je pense aussi à Colleen Hoover avec « Jamais plus », qui traite un sujet plus qu’important.

Je pense que je pourrais vous parler encore très longtemps de mes lectures 2019. Et pourtant, je vais m’arrêter là.

Je vous souhaite une merveilleuse année 2020, remplie de bonheur, d’amour sans oublier la santé qui est le moteur de toute une vie. Et puis, je vous souhaite une année riche en lecture.

BONNE ANNÉE !!

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer